Le Concours Médical
Mai 2019

MODES D’EXERCICE. Article 51 : de grandes ambitions

Paiement forfaitaire en équipe, capitation… Des innovations organisationnelles rendues possibles grâce aux expérimentations « article 51 » portant notamment sur la coordination du parcours de santé.

 

Loin de l’image de « gros chat mou » selon la terminologie de Paul Frappé, président du Collège de la médecine générale(1), le médecin généraliste participe pleinement aux solutions mises en place pour répondre aux défis de la médecine de ville. Comment peut-il, en lien avec les équipes de soins primaires, être acteur de l’innovation en santé ? La question, posée au 13e Congrès Médecine générale France début avril dernier, a été débattue lors d’une intervention qui s’articulait autour des expérimentations « article 51 ». Approche « itérative et collaborative », l’article 51 (voir encadré) est « une invitation à penser différemment en sortant du cadre, souligne Natacha Lemaire, rapporteure générale du Conseil stratégique de l’innovation en santé. Ce processus percute les organisations en place et les habitudes ».

1. Lors de son discours d’ouverture du 13e Congrès en avril dernier, à Paris.