Décembre 2018

TÉMOIGNAGE DU DR JACQUES FRICHET

Dr Jacques Frichet, médecin généraliste au sein de la MSP de Neufchâtel-en-Bray

« Notre maison de santé est située en Seine-Maritime, dans une zone rurale où la disparition progressive de l’offre de soins a marqué ces dernières décennies.

 

Confrontés à la question de la prise en charge des soins urgents et de la permanence de soins hospitaliers, nous avons pu constater que les solutions ne pouvaient émerger sans notre participation active mais que nous devions pour cela nous coordonner et que les moyens matériels, juridiques et comptables existants n’étaient pas suffisants. Nous avons alors expérimenté le travail coordonné en équipe pluriprofessionnelle dans un nouveau cadre juridique et financier. L’élaboration a été pragmatique, progressive et adaptée aux conditions locales.

 

Les trois cabinets médicaux se sont réunis dès 2007, et la MSP a été ouverte en 2012. L’appropriation des nouveaux modes de rémunération, l’accueil d’infirmières Asalée se sont faits naturellement, comme l’intégration devenu primordiale d’un coordinateur à temps plein. Une définition précise de nos activités, leur rationalisation, la délégation de gestion, la conciliation entre responsabilités patientèle et populationnelle, l’appropriation de nouvelles missions sont autant de sujets ayant nécessité une coordination renforcée. Le choix des outils professionnels, organisationnels, juridiques et comptables s’est fait au fur et à mesure, à partir de la connaissance de notre environnement, de nos compétences et de nos contraintes.

 

Le travail en équipe, le respect des choix individuels au sein d’un projet collectif, la diversité des missions ont largement contribué à l’attractivité de la structure, puisque dix jeunes professionnels ont rejoint le cabinet médical depuis 2007.

 

Confrontés à une problématique de territoire, nous avons dû réfléchir à une autre organisation centrée sur les besoins de nos patients. La coordination de nos actions, en contribuant à la valorisation des compétences et à la qualité de vie tant professionnelle que privée, a permis d’envisager un renforcement de notre partenariat avec l’hôpital, la participation à la prise en charge active de questions comme la prévention et la promotion de la santé, et la collaboration avec les acteurs sociaux et médico-sociaux du territoire. »