Lundi, Mars 25, 2019

LEADERSHIP. Quel rôle dans l’équipe ?

Conçues entre professionnels et personnalisées selon les besoins d’un territoire, les équipes de soins primaires gravitent souvent autour d’un leader « né » sans formation ou fiche de poste. Comment se « manage » une équipe pluriprofessionnelle ? Quelles sont les qualités d’un leader ?

On naît leader ou on le devient ?

Qu’est-ce qu’un leader ? Quelles sont ses compétences et ses missions ?
Trois ans après le lancement du diplôme « Coordinateur de regroupements pluriprofessionnels de soins primaires », une formation à destination des leaders est en construction.
Si des initiatives de leadership partagé émergent au sein des territoires, le modèle vertical s’impose.

Qu’il se conjugue au « je » individuel et monocatégoriel ou s’apparente à un « nous » collectif et pluriprofessionnel, le leadership se vit de maintes façons au sein des structures d’exercice regroupé. Déjà en 1986, l’Organisation mondiale de la santé relevait, dans un rapport portant sur douze études de cas(1), que « le leadership est l’apanage des gestionnaires auxquels il permet d’assurer effectivement la gestion », soit une « gestion efficace ». Le mode de leadership influe grandement sur la dynamique de la structure pluriprofessionnelle et la pratique de l’exercice coordonné. « Au-delà des bonnes relations antérieures pouvant exister entre les différents professionnels, le type de management dépend en particulier des qualités de leadership du ou des promoteurs pour créer du collectif, de leur capacité à aller chercher à l’extérieur des ressources financières, mais aussi des appuis méthodologiques nécessaires  », analyse le rapport « Dynamiques et formes du travail pluriprofessionnel dans les maisons et pôles de santé » de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes)[2].

Inspirer la confiance, favoriser la reconnaissance, motiver et encourager son équipe… Dans un document en 2017(3), la Haute Autorité de santé (HAS) attribue quatre missions essentielles à la fonction de leader, mot emprunté à l’anglais « to lead » (celui qui dirige et conduit) et à l’allemand « leiten » (guider). Si « le mot est souvent utilisé au singulier, assimilant implicitement la dynamique de regroupement au leadership et le leadership à une personne homme et médecin dans la plupart des cas »(4), note François-Xavier Schweyer, professeur de sociologie à l’Ehesp, « il y a tant de profils différents de leaders et de modes de leadership qu’il vaudrait mieux l’utiliser au pluriel », renchérit le Dr Christophe Rohrbach, directeur médical de la Fédération Bourgogne Franche-Comté [...]

 

Auteurs: 
Karen Ramsay